Ouvri meni prensipal la
Fernando d'Almeida
Fernando d'Almeida
Fonksyon:Ekriven, powèt ak kritik literè
Domèn:Literati, pwezi
Eta sivil
Dat nesans:19 avril 1955
Lye nesans:Douala
Peyi nesans:Kamewoun
dat lanmò : 23 fevriye 2015
Site Bonamoussadi, Douala (Kamewoun)
Nasyonalite : kamewounè


Gade kouman pou ou konplete biyografi sa : biyografi


Fernando d'Almeida se yon powèt ak kritik literè kamewounè, ki fèt nan Douala 19 avril 1955 epi ki mouri 23 fevriye 2015 nan Site Bonamoussadi nan Douala.

Kontni

BiyografiChanje

Zèv li yoChanje

  • Notes infra-paginales sur la poésie. Edilivre 2015
  • Désert absolu (1979-1983). Edilivre 2014
  • L'Absente. Edilivre 2014
  • Ipséité et Altérité dans la poésie de Tchicaya U Tam'si. Edilivre 2014
  • L'évangile du coït II. 2014
  • Acheminement vers la source, 1988-2005 Recueil de poèmes. Edilivre 2014
  • Italiques pour l'Oubangui. Edilivre 2014
  • L'embellie de l'embolie. Pour que demeure Haïti. Edilivre 2014[1]
  • Autour de deux poètes français : Saint-John Perse, Pierre Torreilles. Edilivre 2014
  • Émile Ologoudou, poète béninois. Edilivre 2014
  • Claudine Bertrand, poète du Québec. Edilivre 2014
  • Initiation à la subversion (1982). Edilivre 2014
  • L'Alchimie du verbe (2000). Edilivre 2014
  • Propédeutique à la poésie québécoise. Edilivre 2014
  • Propédeutique à la poésie scripturaire camerounaise. Edilivre, 2013
  • De la parole écrite à la parole parlée - Entretiens avec des intellectuels francophones. Edilivre 2013
  • Guillemets pour la lagune Nokoué. Edilivre 2013
  • De la poérotique comme quête du merveilleux sexuel. Edilivre 2013
  • Quatre poètes camerounais devant le langage. Edilivre, 2012
  • Pour une vôdounisation de l'art. Edilivre, 2012
  • Prolégomènes à la poésie francophone. Edilivre, 2012
  • Épitaphe d'un cénotaphe. Edilivre, 2012
  • Sémaphores des longitudes. Edilivre, 2012
  • Nordité du simple. Edilivre, 2012
  • La fable de l’ineffable, le tombeau de Gaston Miron. Harmattan Cameroun 2012[2]
  • Archéologie de l'ordinaire. Edilivre, 2012
  • Accès et détour au réel. Edilivre, 2012
  • Dans l'ailleurs de l'ailleurs - Tombeau d'Aimé Césaire. Éditions Le Manuscrit, 2012
  • Italiques pour l'île Wouri. Edilivre, 2011
  • Introduction aux textes poétiques de Jacques Fame Ndongo. Edilivre, 2011
  • L’ouvert de l’ultime : tombeau de Gatien Lapointe. Éditions Les écrits des forges et Éditions Henry, 2011[3]
  • Les mots vertigent à sage escient. Edilivre, 2011
  • Des choses dites de profil. Edilivre, 2011
  • La mort en boucle pour le Japon. Edilivre, 2011
  • Didascalies d'un séisme : pour Haïti. Éditions Opoto, 2010
  • La muse de la Meuse. Éditions Le Manuscrit, 2010
  • L'évangile du coït. Éditions Opoto, 2009
  • Parages du langage. Éditions des Ecrits des Forges/ Éditions Henry, 2008[4]
  • Mesure de l'amour. (2004)
  • La Parole parlée Voix/Voies de poètes camerounais. Les Cahiers de l'Estuaire, Douala, 2002.
  • Provisoire lieu du poème, Yaoundé. Presses universitaires de Yaoundé
  • Strates de l'Amante. Les Cahiers de l'Estuaire, Douala, 1999
  • Pour saluer l'absente. Les Cahiers de l'Estuaire, Douala, 1999
  • Rhapsodies du temps présent. Zoki Azata, Douala-Cotonou, 1998
  • Dans la spiritualité du néant. Les Cahiers de l'estuaire, Douala, 1998
  • Travaux du merveilleux. Zoki Azata, 1998
  • L'arrière pays du mental. (1991)
  • L'espace de la parole. (1984)
  • L'espace de la parole. Paris : Éditions Silex, 1984 [5]
  • En attendant le verdict. Paris : Éditions Silex, 1982
  • Traduit du je pluriel. Abidjan ; Dakar ; Lomé : Les Nouvelles Éditions Africaines, 1980
  • Au seuil de l'exil. Paris : P.J. Oswald, 1976

RekonpansChanje

  • Prim Leopold Sedar Senghor 2008

ReferansChanje

Lyen deyòChanje